État

Extrait de : Des vêtements porteurs de sens et d’émotions

Éviter les recettes. Les sillons tracés par d’autres.

J’ai traversé la vie comme une éponge, sans œillère, prêt à tout aimer. Quand vient le temps de créer, je tords l’éponge.

Né marginal, je mourrai atypique. Je suis content d’avoir toujours été fidèle à qui j’étais.

Jean-Claude Poitras