Ethnographie

Extrait de : Échos des discours journalistiques sur la convergence

Sounds and voices composing the piece were gathered in the field and edited in studio.

The piece is a site of experience for the listeners.

Audio art and ethnography are brought together and articulate new modes of inquiry.

The audio piece questions journalistic cultural practices like convergence and rigid ways of formatting news stories.

Extrait de : Occuper et préoccuper l’oreille citoyenne.

Pour réaliser ce projet, nous avons mené une immersion sonore dans une salle de rédaction.

Nous avons suivi un reporter pas à pas pendant une journée, enregistré les conférence de presse et breffage technique auxquels il a assisté, ses présences en ondes (radio et télé), ses échanges avec ses collègues, ses sources et les techniciens, ses réflexions à voix haute.

Nous avons aussi recueilli les sons d’ambiance de la salle de rédaction et du terrain.

Nous étions attentive aux informations présentes autant dans le fond sonore, l’ambiance, son intensité et son rythme, que dans le « grain des voix », leur intonation, modulation, inflections. Nous étions aussi attentive aux silences, soupirs, apnées, aux mots, phrases, la façon dont ils étaient énoncés, leur signification, à la sincérité ou l’absence de sincérité, de même qu’à ce que les voix dévoilaient des motivations des personnes.

Nous nous intéressions donc aux sons et aux discours.

Nous voulions mettre en forme des « textes et textures », du dit et du non-dit, pour rendre le réel « plus vrai que vrai » ou plus éclatant que la réalité « brute ».

Extrait de : Le corps du journaliste est un outil.

Puiser dans l’ethnographie et la géographie pour théoriser le corps du journaliste.

Les ethnographes sensoriels et géographes sensibles considèrent le corps comme le premier medium à travers lequel l’humain perçoit, interprète et ressent la vie.

Le corps est le « pivot » du monde, la « base matérielle de l’expérience au sein du monde ».

Ce corps est au cœur de la vie à travers ses « potentialités sensorielles et sensitives ». Cela inclut l’affect, les émotions, toutes les sensations physiques, comme l’anxiété et l’excitation, l’épiderme ou la chair, les os, le système nerveux.

Chaque corps est marqué par la culture et reflète des aspects de la culture dans laquelle il vit, réagissant selon les codes de la société à laquelle il appartient: le corps est un terreau existentiel de la culture.

Les ethnographes sensoriels et les géographes sensibles mettent le corps au service de la société. Leurs approches visent à mieux saisir et décrire les cultures.